Mon parcours

Michel Cussigh - Ostéopathe D.O. à Bayonne



Mes recherches ainsi que d'autres événements de la vie, m'ont poussé à réorienter ma vie professionnelle et à me former dans un premier temps à la pratique du Shiatsu, à la médecine traditionnelle chinoise et à l'ostéopathie dans sa dimension classique mais surtout tissulaire.Et à travers ce parcours, j'ai trouvé davantage de sens à ma vie.

A la recherche de sens

J 'ai recherché très tôt un sens à la vie et les réponses "officielles" qui m'étaient données ne me permettaient pas d'en structurer un concept de compréhension.

Alors, j'ai longuement cherché dans la Philosophie, l'Histoire des religions, les sciences et aussi dans les différentes médecines du monde. J'en ai déduis qu'en grande partie ce sens de la vie reposait sur des croyances, des mythes et que la science n'en expliquait que le fonctionnement. J'ai donc cherché plus précisément dans les grandes traditions et en particulier dans le taoïsme et la philosophie de la médecine traditionnelle chinoise. Enfin, l'Homme était considéré dans sa dimension d'être conscient en interrelation avec tous les niveaux de conscience, du plus subtil au plus matériel, l'Esprit et le Corps réunis donnant l'unité de l'Être.

Durant toute cette recherche, j'ai développé en moi le désir de soulager la souffrance des autres afin de leur apporter un mieux-être. J'avais connu l'ostéopathie au milieu des années 80 suite à des problèmes articulaires. Ces techniques manuelles m'apportaient une diminution des douleurs et une meilleure mobilité, très rapidement et sans médicaments !

Je découvrais également le Shiatsu qui me procurait une meilleure énergie et un centrage jusque là inconnu ! Tout cela, ainsi que d'autres événements de la vie, m'ont poussé à réorienter ma vie professionnelle et à me former dans un premier temps à la pratique du Shiatsu, à la médecine traditionnelle chinoise et à l'ostéopathie dans sa dimension classique mais surtout tissulaire.

Aujourd'hui, je recherche à établir et à vérifier des liens entre sciences et tradition ainsi qu'à développer le calme mental et la concentration de façon à renforcer ma perception et donc la compréhension des problèmes qui me sont posés par mes patients : essayer d'être au cœur de l'écoute...

Ainsi, à travers ce parcours, je pense avoir stabilisé une certaine tranquillité face au devenir de l'existence et je fais confiance au "sens" que me donne la vie !

Un sage indien disait: La Vie est un immense film, nous sommes un des multiples acteurs dans une des multiples scènes. Notre choix n'est pas de refaire la mise en scène mais de jouer au mieux notre propre rôle !

„ Etre 'au cœur de l'écoute' requiert que nous possédions une oreille, mais également que nous puissions écouter de tout notre être : il s'agit de travail énergétique, et la chaleur dans les mains du thérapeute est une forme évidente d'énergie. Travailler avec des êtres humains dans la globalité s'avère une tâche ardue qui demeure par dessus tout un art. La perception est la composante extérieure, visuelle, de l'intuition. La clairvoyance en est la composante intérieure, contemplative. Il s'agit d'une vision intérieure de soi et de l'autre. Un visionnaire croit profondément ce qu'il perçoit de l'extérieur comme ce qu'il pressent de l'intérieur, et accorde la même importance à l'un et à l'autre. Beaucoup saisissent les parties, beaucoup saisissent le tout, mais très peu saisissent à la fois tout et parties. ”

Hugh Milne, "Au cœur de l'écoute".